La blague du jour - Churchill et la travailliste - Rire en boite

On prête à Winston Churchill ce mot :

Agressé par une passionaria travailliste qui déclarait :

- Monsieur, si vous étiez mon mari, je mettrais de l'arsenic dans votre thé !

Churchill aurait répondu :

- Madame, si j'étais votre mari, je le boirais !

La blague du jour

Plus de fun

Tag(s) : #LA BLAGUE DU JOUR - HISTOIRES DRÔLES, #blague, #drole, #humour, #rire, #Churchill, #travailliste

Partager cet article