Comment devenir un préparateur en pharmacie ?

Comment devenir un préparateur en pharmacie ?

Bien qu’il soit largement sous-estimé, le métier de préparateur en pharmacie est l’un des métiers qui méritent une attention toute particulière. En effet, être préparateur en pharmacie requiert un ensemble de compétences et de qualités. De ce fait, tout le monde n’est pas habilité à exercer cette fonction. Que vous faut-il alors pour exercer en tant que préparateur en pharmacie ? Découvrez l’essentiel à savoir sur ce métier dans cet article.

Quelles sont les missions de ce professionnel  ?

Même s’il est considéré comme un métier facile, il ne l’est pas pour autant. Ils’agit d’une personne habilitée à préparer et à commercialiser des produits pharmaceutiques, notamment les médicaments dans une officine ou au sein de la pharmacie centrale d’un centre hospitalier. En plus de la préparation et de la vente, il peut également délivrer des conseils aux clients de l’officine dans laquelle il intervient. Par ailleurs, le préparateur est chargé de réceptionner les commandes de médicaments, de contrôler les dates de validité et de veiller au rangement des médicaments dans les différents rayons. En terme plus clair, il est responsable de la gestion du stock. L’une de ses plus grandes responsabilités est de veiller à la mise à jour du registre des produits dangereux.  

Les compétences et qualités dont il faut disposer

Cette profession nécessite de la rigueur, de la concentration, de l’organisation et surtout d’être méthodique dans votre travail. Être un bon préparateur en pharmacie nécessite d’avoir des connaissances avérées et solides dans le domaine médical. En effet, avoir de solides connaissances permettra de pouvoir accueillir en toute confiance un client qui franchit le seuil de l’officine. Cependant, lesdites connaissances doivent faire l’objet de mise à jour régulière selon les nouvelles réglementations en vigueur. En plus de cela, ce métier demande d’avoir des compétences relationnelles, un vrai sens de l’écoute, de la patience et surtout la capacité à rendre des services.  Toutes ces particularités sont indispensables, car le préparateur doit pouvoir être un bon pédagogue. Prodiguer des conseils et aussi faire des recommandations pour une bonne prise et surtout le respect des posologies indiquées. Il faut souligner que le préparateur ou la préparatrice travaille en étroite collaboration avec le pharmacien. 

Quelle formation suivre pour exercer ce métier ?

Ce metier nécessite l’obtention d’un brevet professionnel. Pour l’avoir, il est néccessaire de suivre une formation dans un lycée. Celle-ci est d’une durée de 2 ans. Mis à part le lycée, il existe également des centres de formation qui proposent des cours dans le domaine. IL faut noter que le brevet professionnel vous permet d’exercer au niveau des officines. Pour ceux souhaitant mettre leur compétence au service d’un centre hospitalier, il faudra compléter une formation d’un an pour obtenir le DPPH. Il s’agit d’un diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière.

Combien peut gagner ce professionnel ?

Pour un débutant dans la profession, le salaire est d’environ 1600 euros. Toutefois, il faut préciser qu’il ne s’agit pas d’un salaire standard. Il peut progresser au fil de la carrière et atteindre les 3000 euros par mois.